Climat: Lima acuerdo global en 2015

A Lima, la capitale du Pérou, la 20e Réunion des Nations unies sur le climat, la COP20, doit commencer ce lundi 1er décembre. Un événement qui devrait réunir quelque 12 000 personnes venues des quatre coins du monde, avec en ligne de mire la grande conférence sur le climat de la fin 2015 à Paris.

 

Avec notre correspondante à Lima, Chrystelle Barbier

Tout est prêt à Lima pour recevoir les représentants des 195 pays de la Convention des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC), qui négocieront pendant deux semaines en vue d’obtenir un accord sur les mesures à prendre pour réduire les effets du changement climatique. Un accord qu’attendent les habitants du monde entier, estime Manuel Pulgar-Vidar, ministre de l’environnement péruvien et président de la COP20.

« Je crois que les citoyens attendent que les décideurs prennent des décisions, a-t-il déclaré à RFI. Et je crois que la tendance actuelle montre qu’on est dans un état d’urgence qui nous met dans l’obligation de prendre des décisions. Le mandat mondial est d’avoir un accord en 2015. »

Pendant 12 jours, les 12 000 participants à cette réunion vont donc devoir établir un cadre d’entente afin d’amener les pays à un accord global lors de la COP (Conférence des parties) de Paris, en décembre 2015. « Je ne veux pas rejeter toute la responsabilité sur la France, poursuit le ministre péruvien, mais c’est à ce moment-là que l’on va savoir si on a réussi à obtenir cet accord ou non. »

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *