Un médecin cubain infecté par le virus en Sierra Leone est arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi à Genève. Il est le premier patient atteint d’Ebola à être soigné en Suisse.

Le transfert à Genève du médecin cubain atteint du virus Ebola s’est passé sans problème, a indiqué vendredi le médecin cantonal Jacques-André Romand. Conformément à la procédure, le patient de 43 ans a été pris en charge par une équipe médicale des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

L’avion en provenance de Sierra Leone s’est posé vers 23h30 sur le tarmac de l’aéroport de Genève. Le malade est arrivé une heure plus tard à l’hôpital, a précisé Jacques-André Romand. L’ambulance a été escortée par des voitures de police pour des raisons de sécurité.

Pas d’aggravation de l’état du patient

Le malade a été installé dans une chambre à pression négative prévue à cet effet et située dans un bâtiment isolé des unités d’hospitalisation et des consultations ambulatoires.

Aucun signe d’aggravation de l’état de santé du médecin cubain n’a été constaté, a ajouté Jacques-André Romand. Revêtu d’une tenue hermétique et d’un masque, le patient a pu se déplacer par lui-même lors de son transfert.

Le traitement médical qui lui sera administré n’a pas encore été déterminé. Les HUG testent actuellement des vaccins potentiels contre le virus de la fièvre hémorragique Ebola sur des volontaires.

Aucun risque pour la population

Il s’agit du premier malade atteint par le virus Ebola soigné en Suisse. Les HUG ont une longue tradition de prise en charge de patients atteints de fièvres hémorragiques similaires à Ebola, y compris le virus de Marburg, a souligné M. Romand. La population suisse ne court aucun danger, a-t-il répété.

Le médecin cubain infecté fait partie des 165 personnes du corps médical envoyées en Sierra Leone par Cuba. Selon le directeur adjoint de la coopération médicale internationale de Cuba, le médecin a «commencé à ressentir de la fièvre dimanche, mais sans aucun autre symptôme».

5420 morts dans huit pays d’Afrique

Le nombre des morts dues à l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola s’élève à 5420 dans huit pays d’Afrique sur un total de 15’145 personnes infectées, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé mercredi.

L’OMS note que la transmission du virus demeure «intense et étendue» en Sierra Leone et que le pays compte pour plus de 70% des 732 nouveaux cas enregistrés sur la semaine du 10 novembre.